11 août 2004

La démission de Nixon, 30 ans après

"Je vous promets, ce soir, qu'aussi longtemps qu'il y aura un souffle de vie dans mon corps, je continuerai à oeuvrer pour les grandes causes auxquelles je me suis consacré au cours de mes années de mandats de représentant, de sénateur, de vice-président et de Président.... »

C'est sur ces mots que Richard Nixon quitte la présidence des Etats Unis. Après un premier mandat de 1968 à 1972, le candidat républican renouvelle sa candidature à la Maison Blanche qui prendra fin prématurément le 8 août 1974 suite au scandale du Watergate.

Le Watergate abritait à l'époque le quartier général du parti démocrate et cinq cambrioleurs y avaient été alors surpris avec des micros le 17 juin 1972. Ces "criminels" venaient en fait arranger l'installation sonore déposéé depuis trois semaines.

Le Washington Post, quelques mois plus tard, faisait état du scandale et établissait les prémices de la procédure d'impeachment contre Richard Nixon, en octobre 1973, pour écoutes téléphoniques illégales.

La Cour Suprême, le 24 juillet 1974, ordonnait la remise des enregistrements de ses conversations privées (dans le bureau ovale à la Maison Blanche); ces dernières établissant clairement que le président avait fait obstacle à la justice et qu'il avait menti au peuple américain.

La commission judiciaire de la Chambre des représentants recommandait la destitution présidentielle en établissant pour chefs d'inculpation : obstruction à la justice, abus de pouvoir et refus de se soumettre aux assignations.

    

 

Posté par Sumo à 23:46 - Permalien [#]